C’est à lire
Forum
Émissions à venir
’C...Sports !’ : vidéo et audio
Galerie photos
DVD et Clips institutionnels
Publicité et articles de presse
Communiqués de presse
Mentions légales
 
Contact

Lord Diamen

Nicole Rieu

Simbou Vili

Yakâjoué

Cathy Miny

Stéfane Caraty

SPORT MÉCANIQUE : SPÉCIAL MOTO

"Arrêtez d’emmerder les Français "

Reprise à son compte par le président de la Fédération Française de Motocyclisme Jacques BOLLE, l’injonction lancée par Georges POMPIDOU il y a 40 ans à son administration, semble plus que jamais d’actualité.

En effet, le ’Sport Moto’, et la circulation "deux roues motorisées" en générale (routière, ville, tout terrain…) sont soumises à de plus en plus de textes, d’interdits et de contraintes de toute sortes. Consciente que le sport motocyclisme est trop souvent décrié à tord, la FFM vient de créer le "Prix FFM du Développement Durable".

Le magazine officiel de la fédération française de motocyclisme, "France Moto" consacre de nombreux articles au respect de l’environnement.

La fédération française de motocyclisme a toujours été exemplaire pour combattre les nuisances environnementales ( bruit, impact carbone, propreté…etc. )

La FFMotocyclisme, et quatre autres fédérations se sont portées volontaires auprès du ministère des Sports et de l’Agence pour l’Environnement et la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) afin de réaliser un bilan carbone de ses activités.

Le constat fait exploser toutes les idées reçues et mises en avant par certaines organisations qui se ’disent’ écologiques.

Le bilan de l’ADEME, fait ressortir que "l’impact carbone" des motos de compétitions est insignifiant, moins de 3% de l’empreinte totale des activités de la FFMotocyclisme, soit l’équivalent du kilométrage annuel de six semi remorques de transport.

L’essentiel de l’impact carbone de la FFM, est généré par les déplacements, principalement ceux des spectateurs, ce qui est comparable à toute réunion publique qu’elle soit sportive, culturelle ou…politique…. !

Fort de cette étude, le président de la FFM, demande aux responsables des différentes administrations concernées, de laisser le temps aux motocyclistes français, de digérer les milliers de textes existants avant d’en rédiger d’autres…comme le dernier qui concerne les "ZAPA", visant à interdire la circulation des motos non récentes dans les centres villes……

L’objectif de réduire la pollution est parfaitement louable reconnaît Jacques BOLLE, mais pour la FFM, cette nouvelle contrainte est disproportionnée avec l’enjeu et les gains potentiels. "STOP" à la boulimie des textes et n’oublions pas que l’interdiction, dans tous les cas, doit rester l’exception, justifiée par l’intérêt général, rappelle le président de la fédération française de motocyclisme… !

La FFM apporte la preuve que la nature et la moto peuvent faire "bon ménage"…. VIVE LA MOTO….. !

Le 27 mai 2011
Jean François GUILLOU